L’Egypte ouvre deux aéroports après avoir signé deux accords avec le FMI Per Agencia EFE

L’Egypte ouvre deux aéroports après avoir signé deux accords avec le FMI Per Agencia EFE

29/06/2020 Non Par Simonne


L’Égypte ouvre deux aéroports après avoir signé deux accords avec le FMI

Le Caire, 29 juin (.) .- Le président égyptien, Abdelfatah al-Sisi, a dirigé aujourd’hui l’inauguration virtuelle de deux aéroports situés à la périphérie du Caire, tandis que le gouvernement a annoncé de nouveaux investissements d’un million de dollars dans la construction après ont reçu deux prêts du Fonds monétaire international (FMI) ces dernières semaines pour faire face à l’impact du coronavirus.

Lors de l’événement, dirigé par A l’Sisi, le Premier ministre Mustafa Madbuli a déclaré que l’exécutif prévoyait de dépenser 300 milliards de livres égyptiennes (environ 18,5 milliards de dollars) pour les infrastructures au cours du prochain exercice (qui commence le 1er juillet).

Madbuli a réduit aujourd’hui les prévisions de croissance de l’Égypte pour cette année de deux dixièmes, à 4%, après que le ministre des Finances Mohammad Meit a annoncé une projection de 4,2% en mai. 6% attendus avant la pandémie.

Cependant, le Premier ministre a déclaré qu’il s’agissait “d’un chiffre élevé par rapport à d’autres pays”.

“D’importants investissements doivent être injectés dans le pays pour garantir que les secteurs de la construction, de l’industrie et de l’agriculture continuent de fonctionner et que le faible taux d’emploi que nous avons atteint n’est pas affecté”, a-t-il déclaré.

Lors de l’événement d’aujourd’hui, l’Exécutif a énuméré les “succès” qu’il a obtenus depuis 2013 et Madbuli a noté que quelque 278 milliards de dollars ont été investis dans des projets dans divers secteurs, un “effort et un travail sans précédent” .

L’un des fleurons des autorités est la nouvelle capitale administrative, une ville de la taille de Chicago, aux États-Unis, construite à l’est du Caire, et l’aéroport a été inauguré pratiquement aujourd’hui en raison des restrictions imposées par COVID – 19.

L’aéroport a été achevé il y a un an et son premier vol d’essai a eu lieu le 9 juillet 2019, mais a été inauguré aujourd’hui par les autorités, bien qu’il n’ait pas encore été annoncé quand il commencera à fonctionner.

L’événement a également servi à inaugurer l’aéroport international Sphinx (Sphinx), à l’ouest de la capitale, qui a commencé à opérer des vols intérieurs en janvier de l’année dernière.

La pandémie de coronavirus n’a pas arrêté les projets pharaoniques, mais elle a amené le gouvernement à demander l’aide du FMI pour faire face à une pandémie qui a frappé le secteur du tourisme, l’une des principales sources de revenus de la pays.

Vendredi dernier, le FMI a approuvé un prêt de 5,2 milliards de dollars sur 12 mois et le décaissement immédiat de 2 milliards de dollars pour faire face à la situation économique due à la crise provoquée par COVID-19, dans le but de «aider à financer le déficit et les paiements du solde.

Au 11 mai, l’agence avait déjà approuvé 2,772 milliards de dollars en tant qu’extension de crédit en cours dans le cadre du service étendu du FMI, en vertu de laquelle 12 milliards de dollars avaient été approuvés depuis 2016 pour entreprendre des réformes structurelles.

Dans le cadre de cette aide, l’Égypte a entrepris des réformes sévères en supprimant les subventions aux carburants, à l’électricité et à d’autres services publics qui contrôlaient l’inflation mais affectaient le pouvoir d’achat des citoyens à faible revenu dans un pays de plus de 30%. des personnes en dessous du seuil de pauvreté, selon les données officielles.

L’Égypte accumule une dette extérieure de 112 milliards de dollars selon le dernier rapport fourni par la Banque centrale en mai, le double de celui enregistré en juin 2016.